La réalité virtuelle

Dans les grandes tendances émergentes, on retrouve bien sûr la réalité virtuelle, et les kiosques d’entreprises du domaine ont attiré un grand nombre de visiteurs. Au kiosque de l’entreprise Samsung, les visiteurs ont pu tester des casques VR et du côté de Krush, faire l’essai de l’appareil de simulation de vol VR Moveo. Force est de constater qu’il existe de nombreuses applications pratiques ou ludiques possibles, et il faudra voir comment cette technologie évoluera pour comprendre la place qu’elle pourrait prendre dans notre quotidien.

Kiosque Samsung et casque de réalité virtuelle

Les véhicules connectés à Internet

Si on se fie à une étude du cabinet IHS Automotive, le nombre de véhicules connectés à Internet pourrait atteindre 152 millions d’ici 2020, comparativement à 23 millions en 2015. Il n’est donc pas surprenant que des constructeurs automobiles tels Mercedes et BMW aient été présents au CES 2016 pour y présenter leurs prototypes. Au kiosque de Mercedes, les visiteurs pouvaient, en plus du prototype, prendre connaissance du programme « Mercedez me connect » qui permet entre autres, d’accéder aux informations sur l'état du véhicule, de programmer le chauffage auxiliaire ou d’ouvrir les portes à distance. De son côté, BMW présentait son modèle BMW i3, qui grâce à sa carte SIM intégrée, est totalement interconnectée avec le monde extérieur.

Prototype Mercedes de véhicule connecté

Les « Wearables » ou vêtements connectés

L’entreprise québécoise Hexoskin était sur place pour y présenter sa ligne de vêtements connectés, qui permettent de mesurer vos signes vitaux durant l’entraînement. La mission de l’entreprise fondée à Montréal en 2006 est de créer des produits pouvant enregistrer et organiser vos renseignements personnels sur votre santé pour les rendre accessibles et utiles. Hexoskin est également le seul système validé cliniquement, permettant la surveillance cardiaque ainsi que les fonctions pulmonaires. Dans le futur, l’entreprise espère développer des applications pour faciliter les soins de santé, aider à la gestion des maladies chroniques, mais aussi pour les domaines de la sécurité et défense ainsi que pour les missions d'exploration spatiale.

Reportage de Engadget sur la compagnie québécoise Hexoskin — vêtements connectés

L’imagerie contrôlée par les mouvements

Au kiosque Intel, les visiteurs pouvaient tester le module Curie intégré à un bracelet permettant de contrôler des images sur un grand écran, par des mouvements du bras. Grâce à sa petite taille et sa faible consommation d'énergie, le module Intel Curie est conçu pour les « wearables » et autre produits grand public ou industriels. Il pourrait éventuellement aider les chaussures de course à vous fournir des informations lors de votre prochaine course, ou rendre votre prochaine smartwatch encore plus intelligente. Ou, comme cette année au CES 2016, être intégré à des jeux interactifs et en réalité virtuelle.

La nouvelle montre Fitbit Blaze

Les drones

Les drones sont partout et on en trouve maintenant de toutes tailles, comme l’a démontré l’entreprise chinoise Ehang avec son taxi drone. En effet, Ehang présentait le premier drone civil pouvant transporter un passager ! L’appareil aux allures d’un hélicoptère, est propulsé par quatre hélices et peut prendre à son bord une seule personne pesant moins de 100 Kg. De son côté, l’entreprise française Parrot était venu sur place pour présenter son modèle Parrot Disco qui lui aura valu 8 prix lors du salon. Leur premier drone à aile fixe peut atteindre des vitesses de 80 Km/h, a une autonomie de vol de 45 minutes et est équipé d’une caméra HD 1080p.

Il est évident que le CES 2016 a encore une fois été un succès alors que celui-ci a accueilli plus de 170,000 visiteurs. Tant de choses à voir et à découvrir, nous ne pouvons qu’avoir hâte au CES 2017 où nous serons présents, bien entendu !

Le drone taxi chinois EHANG